Taïchi et autisme

Le taïchi chuan est un art qui se pratique seul ou à deux.
En face à face, l’apprentissage se fait par imitation en travaillant sur des principes qui favorisent le développement de la coordination, du schéma corporel et de la conscience spatiale.

Avec la poussée des mains ou mains collantes, technique avec partenaire, l’échange est continu, l’écoute passe par le corps et non par une compréhension intellectuelle ce qui me semble intéressant pour développer un autre outil de communication.

Je propose des exercices ludiques tout en ne perdant pas de vue l’objectif désiré.

Les personnes avec autisme améliorent ainsi leur équilibre. Elles ont une conscience plus fine de leur corps et de son fonctionnement. Elles sont de plus en plus à l’écoute et prennent confiance en elles.

Avec l’expérience de ces séances de taïchi chuan, je constate que même si l’évolution reste personnelle chaque progrès est merveilleux pour ces jeunes avec autisme.

Philippe GAILLARD, professeur Tai chi, spécialiste de la pédagogie DOLCE pour personnes avec autisme et /ou troubles psychiques.

 

Taïchi et autisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *